Biennale des Villes en Transition

biennale-transition

 

La Biennale des villes en transition a marqué un autre temps fort en termes de sensibilisation cette année 2019.  Représentant à la fois Cultivons nos toits, le Collectif Autonomie Alimentaire et le Bar Radis, nous avons multiplié les actions du 9 au 16 mars dernier.

Référents sur les questions en lien avec l’alimentation au sein du comité éditorial de la biennale des villes en transition, nous avons été des acteurs importants de cette seconde édition autant en termes de planification que de réalisation.

Nous avons pu participer à la venue de plusieurs intervenants internationaux comme
Éric Duchemin
(Canada), Jill Litt (Etats-Unis) ou encore Marcos Woortman (ancien maire d’arrondissement de Brasilia, Brésil).

Nous avons coorganisé un colloque sur l’agriculture urbaine les 14 et 15 mars en collaboration avec l’université Grenoble Alpes, Esprit Trèves et Terre Vivante (« Face aux changements climatiques, quelle transition alimentaire pour nos villes » et « Agriculture et Alimentation quelles solution pour demain »)

Plaquette colloque

ainsi qu’un atelier participatif en présence d’acteur du Maghreb et d’Amérique du Sud.

Alfredo Añasco

Enfin, nous avons tenu le bar de la biennale pendant toute la semaine pour faire connaître notre projet du Bar Radis et sensibiliser les dizaines de milliers de personnes présentes dans le cadre de l’évènement.

Photo Bar Radis Biennale

 

Ce temps fort aura été une vraie réussite en termes de fréquentation, de mise en lien d’initiatives locales, nationales et internationales. Il a également contribué à développer notre visibilité et notre crédibilité auprès des institutions et de nos différents publics.

Bilan:

Bilan Biennale