Les 48h de l’agriculture urbaine

48h de l’agriculture urbaine de Grenoble

 

De nos jours, les préoccupations autour de la qualité de notre alimentation sont grandissantes. Différentes initiatives se mettent en place, des ateliers de sensibilisation par la cuisine ou le jardinage aux systèmes de distribution en circuit court où un soin important est réservé à la qualité des aliments (agriculture biologique, raisonnée, …).

Dans cette logique se développe l’agriculture urbaine, dans la région grenobloise et dans toutes les grandes villes françaises : des citoyens, des collectivités publiques et des entreprises s’engagent dans la végétalisation comestible des espaces disponibles au sein des villes. Des jardins incroyables comestibles ouverts sur l’espace public par des citoyens aux installations maraîchères sur toit en passant par des cartographies des espaces de glanage et grapillage, un mouvement de société émerge, donnant plus de soin à la provenance des aliments et à la qualité de l’alimentation. Les collectivités soutiennent ce mouvement en mettant des espaces à dispositions, comme les jardins à adopter, espaces à jardiner proposés par la ville de Grenoble, ou le dispositif Parisculteurs à Paris.

C’est pour accompagner cette dynamique et mettre en lumière les acteurs qui la font vivre qu’est né les 48h de l’agriculture urbaine : un événement d’abord organisé à Paris par l’association la Sauge, qui face au succès de la 1ère édition, a appelé à reproduire le festival dans d’autres villes au niveau national et même international. Ayant connaissance du rayonnement de Cultivons nos toits au niveau local et national, c’est naturellement que la Sauge s’est tourné vers nous pour coordonner l’événement au niveau de la région grenobloise. Fédérant les acteurs locaux, l’association propose une programmation de cet événement orienté sur la thématique de l’alimentation : si l’agriculture urbaine rapproche les citoyens des espaces de production agricole, ce mouvement de société s’associe à une réflexion autour de la provenance et de la qualité de l’alimentation. D’où provient notre nourriture ? Quel est son impact sur la planète et sur notre santé ? A l’heure de l’urbanisation généralisée, est-il encore pertinent de délocaliser les espaces de production alimentaire si loin des zones de consommation ? Autant de questions qui seront proposées à la réflexion sous diverses formes lors des 48h de l’agriculture urbaine : ateliers, conférence, visites de jardins partagés et de fermes péri-urbaines, forum des jardiniers et producteurs locaux, plantations, …

Retour en image sur les 48h de l’agriculture urbaine à Grenoble marqué par de nombreux évènements,  conférences, vélorutions, forum des jardiniers, ateliers, clowns et concerts.

Un grand merci à tous nos partenaires et rendez-vous en 2019 pour un évènement encore plus ambitieux